Modifié le lundi 13 avril 2020 à 15 h 25


Dans cet article


Qu’est-ce qu’un site public?

Qu’est-ce qui fait un bon site public?

Dans un site public, doit-il y avoir beaucoup d’oiseaux?


Dans quel site public dois-je placer ma liste d’observation?

Et si ma liste d’observation couvre plusieurs sites publics?

Quand dois-je choisir un site public plutôt qu’un site personnel?

Comment puis-je fusionner un site personnel avec un site public?


Comment puis-je proposer un nouveau site public?

J’ai proposé la création d’un nouveau site public, pourquoi n’apparaît-il pas?

Existe-t-il une liste de tous les sites publics eBird actuels?


Quelle est la signification des noms des sites publics?
Pourquoi le nom de ce site public est-il accompagné de la mention « accès restreint » ou « propriété privée »?

Quelle est la signification des sigles dans les noms des sites publics?


Qu’est-ce qu’un site public?

C’est un emplacement créé par les usagers d’eBird pour l’observation des oiseaux; les données soumises par différents observateurs à partir de ce même emplacement peuvent alors être regroupées et rendues accessibles par l’intermédiaire des outils Explorer d’eBird.


Qu’est-ce qui fait un bon site public?

La création d’un site public doit répondre à plusieurs critères (pour plus d’information, voir plus loin) :

  • Le lieu est-il accessible au public?
  • Quelle est la taille du secteur couvert par ce site?
  • Est-il facile de définir ou d’identifier les limites du site?

 

De préférence, un site public devrait représenter un emplacement spécifique bien défini. Un site public de dimensions réduites et dont les limites peuvent être facilement définies est « spatialement explicite », c’est-à-dire que les scientifiques peuvent savoir exactement où les observations ont été effectuées et lier ces mentions aux données sur l’habitat. Plus le site public est étendu ou général, moins l’ensemble des observateurs pourra s’en servir de façon homogène.


Dans un site public, doit-il y avoir beaucoup d’oiseaux?

Non. Ce ne doit pas nécessairement être un site ornithologique exceptionnel. C’est un ensemble de lieux publics que les observateurs visitent régulièrement, même si leur potentiel n’a rien d’extraordinaire. Avant tout, il doit être accessible au public; évitez donc de proposer votre cour arrière ou toute autre propriété privée comme site public.


Dans quel site public dois-je placer ma liste d’observation?

Sur eBird Mobile ou eBird.org, lorsque vous choisissez le site d’une liste d’observation, une carte vous montre les sites publics à proximité de votre position (icônes rouges contenant une flamme). Tapez ou cliquez sur l’une de ces icônes pour voir le nom du site en question.


eBird Mobile Hotspots in Central ParkeBird website Hotspots in Central Park



Pour déterminer si vous devriez placer votre liste dans un site public de votre secteur, il suffit de répondre à cette simple question : les observations de ma liste eBird se trouvent-elles toutes dans le secteur décrit par le nom de ce site?

 

Si le nom du site public reflète précisément l’emplacement de toutes vos mentions, alors vous pouvez le choisir pour placer votre liste. Par ailleurs si une partie de votre liste d’observation provient d’un secteur qui ne correspond pas à la description du site public, choisissez-en un autre ou créez un site personnel.

 

Un exemple : Central Park

On pourrait placer un relevé stationnaire effectué dans Strawberry Field ou un relevé en mouvement effectué autour de Strawberry Field dans le site public Central Park--Strawberry Field.

 

Mais si l’observateur commence sa visite à Strawberry Field et se rend à Turtle Pond et à Great Lawn, il NE DOIT PAS placer sa liste sur ce même site parce qu’elle couvre d’autres secteurs. Il ne doit pas la placer non plus sur le site public Turtle Pond, ni sur Great Lawn. Une liste qui couvre plusieurs secteurs de Central Park devrait être placée : 

  • Soit sur un site personnel portant un nom descriptif (p. ex. « Central Park, de Strawberry Field à Great Lawn »);
  • Soit sur le site public général Central Park

 

Cependant il est préférable d’être plus spécifique, c’est-à-dire de commencer une nouvelle liste en arrivant dans chacun des sites publics et de la terminer lorsqu’on en sort.


Et si ma liste d’observation couvre plusieurs sites publics?

Dans certains cas, vous ne saurez pas quel site choisir. Ailleurs, il peut y avoir plusieurs sites publics qui se chevauchent. Chaque fois que votre liste d’observation se situe dans le secteur de plusieurs sites publics à la fois, choisissez celui qui est LE PLUS spécifique ou optez pour un site personnel. L’objectif est ici de réduire autant que possible l’incertitude sur l’endroit où vous avez fait vos observations.

 

Par exemple, pour un relevé ponctuel effectué à Plantation House, sur l’île Butler dans Altamaha Wildlife Management Area (WMA), on pourrait hésiter entre Altamaha WMA--Butler Island Plantation House, Altamaha WMA--Butler Island et Altamaha WMA. Cependant on devrait choisir le site public Altamaha WMA--Butler Island Plantation House parce que c’est celui dont le nom décrit le mieux l’emplacement des observations.


Quand dois-je choisir un site public plutôt qu’un site personnel?

Les sites publics permettent de regrouper les résultats provenant des lieux les plus fréquentés pas les ornithologues. Cependant vous n’êtes pas obligé de TOUJOURS choisir les sites publics. Ne choisissez un site public eBird que s’il représente précisément le lieu où vous avez fait l’ensemble de vos observations. 

 

Dans le cas contraire, optez plutôt pour un site personnel. Vous pouvez également proposer l’un de vos sites personnels aux réviseurs pour qu’ils en fassent un site public.

 

Autant que possible, soyez précis. Dans les secteurs qui comptent peu de sites publics, les sites personnels permettent de mieux situer les séances d’observation, surtout lorsqu’ils portent des noms descriptifs (p. ex. « route de Suttle de la première entrée à la borne d’incendie »). Plus vous indiquez votre site avec précision, plus les scientifiques sont en mesure de lier vos observations aux données sur l’habitat. 

 


Comment puis-je fusionner un site personnel avec un site public?

Vous avez créé un site personnel où vous avez placé des listes d’observation et vous remarquez plus tard que vous auriez aussi bien pu les placer sur un site public voisin? Vous pouvez fusionner votre site personnel avec le site public; cela aura pour effet de déplacer toutes vos listes vers ce dernier.

 

Pour voir les instructions sur la fusion d’un site personnel avec un site public, cliquez ici. Cette démarche est toujours entièrement facultative; vous ne devez l’effectuer que si la désignation du site public de destination est précise et reflète bien le lieu où vous avez fait vos observations. 


Comment puis-je proposer un nouveau site public?

Si vous connaissez un site répondant aux critères qui font un bon site public (voir plus haut), voici comment vous pouvez le proposer :

  1. À l’aide de l’Explorateur des sites publics, vérifiez qu’il n’en existe pas déjà un à cet endroit. Si c’est le cas, vous pouvez fusionner vos sites personnels avec ce site public;
  2. Puis, si vous ne l’avez pas déjà fait, soumettez une liste d’observation à partir de l’endroit où vous souhaitez placer le nouveau site public, pour qu’il se trouve sous forme de site personnel dans votre compte eBird. Avant de soumettre votre liste d’observation, il est préférable de nommer ce site personnel en suivant nos règles sur les noms de sites publics (p. ex. supprimer les coordonnées et remplacer le nom généré automatiquement par un nom décrivant l’ensemble du secteur couvert);
  3. Dans Mon eBird, choisissez Gérer mes sites d’observation;
  4. À partir de la barre de recherche, repérez le site personnel que vous voulez proposer comme site public. Si le nom du site n’apparaît pas pendant que vous tapez, revenez à la liste d’observation que vous avez soumise à cet endroit et copiez-collez le nom du site qui s’y trouve dans la barre de recherche;
  5. Après avoir trouvé le nom du site, cliquez sur le bouton Modifier;
  6. Dans la page Modifier un site d’observation qui apparaît, à côté des coordonnées, cliquez sur Suggérer comme un site public, puis sur Oui pour confirmer.


Suggest hotspot from Edit location page 

On accède à la page Modifier un site d’observation et au lien permettant de proposer un site personnel comme site public à partir de Mon eBird, Gérer mes sites d’observation

 

IMPORTANT : Vous ne pouvez proposer que vos propres sites personnels comme sites publics (type P à la page Gérer mes sites d’observation). Un site partagé ne peut être proposé comme site public que par son « propriétaire ». Pour voir le nom du propriétaire d’un site partagé, dans la page Gérer mes sites d’observation, cliquez sur Modifier en face du nom de ce site.

 

Proposer plusieurs sites publics à la fois - Les sites que vous pouvez proposer simultanément doivent tous apparaître sur la même page de la liste Gérer mes sites d’observation. Dans ce cas :

  1. Cochez la case à côté du nom de chaque site personnel à proposer; 
  2. Dans le menu déroulant en haut à droite, cliquez sur Proposer comme site d’observation public, puis sur Soumettre


Suggest multiple hotspots from Manage My Locations


Si vous proposez plusieurs sites simultanément, vérifiez qu’ils répondent aux critères qui font un « bon » site public. 


J’ai proposé la création d’un nouveau site public, pourquoi n’apparaît-il pas?

Lorsqu’une telle demande est envoyée, un réviseur des sites publics doit l’examiner et l’accepter. Cette révision a pour but d’éviter la création de doublons et de vérifier que l’emplacement en question a toutes les qualités d’un « bon » site public. Comme chaque proposition doit être examinée pour approbation, le site public est créé après un délai qui peut atteindre plusieurs semaines. Lorsque le réviseur a approuvé la création du site public, la suite du processus dure encore 24 heures. 

 

Pour accélérer le processus d’approbation, vérifiez qu’il n’existe pas déjà un site public à cet endroit, que votre site personnel est bien placé et qu’il est adéquatement nommé.

 

Pour apprendre comment devenir un réviseur des sites publics, cliquez ici.


Existe-t-il une liste de tous les sites publics eBird actuels?

Une liste de tous les sites publics avec leurs coordonnées géospatiales est accessible sous la forme d’un fichier facile à télécharger au moyen de notre API : https://confluence.cornell.edu/display/CLOISAPI/eBird-1.1-HotSpotsByRegion.

 

Puis-je participer à la gestion des sites publics?

Si vous souhaitez participer à la gestion des sites publics dans votre comté, votre État ou votre province, ou si vous avez une demande à ce sujet qui requiert une attention immédiate, veuillez nous adresser un courriel.


Quelle est la signification des noms des sites publics?

Tous les noms de sites publics doivent respecter une structure commune. Il existe différentes règles selon les types de sites concernés, à savoir :

 

Secteurs principaux - secteurs généralement bien connus des ornithologues. 

 

Secteurs secondaires - secteurs plus réduits à l’intérieur d’un secteur principal. Par exemple, à l’intérieur du secteur principal Central Park, on trouve plusieurs secteurs secondaires dont Turtle Pond, Strawberry Field et North End. 


A primary Hotspot and sub-location


Complément d’information ajouté au nom d’un site - il arrive parfois que plusieurs sites publics aient le même nom ou les mêmes attributs. On leur ajoute alors un complément d’information pour les distinguer. Par exemple, en Californie, il peut y avoir une dizaine de « Blue Lakes », chacun avec son propre ensemble de secteurs secondaires. Pour éviter toute confusion, on ajoute donc à chacun d’eux le nom du comté où il se trouve. 

 

Postes d’observation (Stakeouts) - Un oiseau rare est parfois observé dans un certain site qui, par ailleurs, ne serait pas un site public. Si les observateurs visitent régulièrement cet endroit en espérant voir cette espèce, vous pouvez proposer qu’on crée un « poste d’observation » pour pouvoir regrouper les listes qui en proviennent. Dans le nom d’un site public, le mot stakeout (poste d’observation en anglais) indique que le secteur fait l’objet d’une attention accrue due à la présence d’un oiseau rare. 

  • Tous les noms des sites de ce type doivent commencer par le mot stakeout écrit en minuscules (pas de majuscules), ce qui permet de les distinguer des sites publics ordinaires et facilite leur recherche; 
  • Les noms des « postes d’observation » doivent également inclure le nom de l’oiseau rare et une indication de l’emplacement (nom d’une rue, d’un parc ou d’un village). De plus, on y ajoute souvent l’année pour distinguer les différentes occurrences de la même espèce rare; 
  • Exemple : stakeout Band-tailed Pigeon, London--120 Lynngate Place (2003-04).

 

Accès restreint - voir la partie suivante.


Pourquoi le nom de ce site public est-il accompagné de la mention « accès restreint » ou « propriété privée »?

De façon générale, nous encourageons la création de sites publics dans les endroits qui sont accessibles au public. Cependant, dans certains secteurs qui sont régulièrement visités par des observateurs (p. ex. visites guidées, équipes de recherche), il peut être nécessaire d’obtenir une autorisation spéciale à cet effet. Parmi les exemples fréquents, on peut citer les clubs de golf, les bassins de traitement des eaux usées, les dépotoirs, les terrains de sociétés privées et les bases militaires.

 

Dans les cas où de nombreuses listes d’observation proviennent d’un secteur interdit au public, pour éviter toute confusion, on peut regrouper ces listes dans un même site dont le nom comprend la mention accès restreint. Les noms de tous les sites personnels situés dans ces secteurs doivent également inclure la mention accès restreint (restricted access) ou propriété privée (private property).


Quelle est la signification des sigles dans les noms des sites publics?

Les sigles suivants peuvent apparaître dans les noms des sites publics (sauf en Australie où on n’emploie aucun sigle) :


av. = avenue

ch. = chemin

cté = comté

Mt = mont

Piste cyc. = piste cyclable

PN = parc national OU parc-nature OU parc naturel

PR = parc régional

RÉ = réserve écologique

RF = refuge faunique

rg = rang

RN = réserve naturelle

RNF = réserve nationale de faune

St(e) = saint(e)

ZEC = zone d’exploitation contrôlée


Si vous remarquez que le nom d’un site public porte à confusion, veuillez nous l’indiquer par courriel; de préférence, veuillez joindre un lien vers ce site et nous proposer un nom plus précis.